Skip to main content

3 photos, 3 histoires qui vous font rêver de l’Italie grâce à une formation en italien

Tous les chemins mènent-ils à Rome ?

L’hiver dernier, j’ai rencontré un Italien très sympathique – plus que sympathique –, sur les marches de Montmartre. Après son retour à Milan, nous restons en contact en vidéo, mais notre anglais est vraiment trop limité pour dire autre chose que « tu me manques ».

Inspirée par le film « Love Actually », je décide de lui faire une surprise. Grâce à mon tuteur, je fais des progrès rapides et me précipite, quelques mois plus tard à Milan pour lui dire tout ce que j’ai sur le cœur. Maintenant, nous discutons en italien de la question essentielle :

Allons-nous vivre à Paris ou à Milan ?

Tous les chemins mènent-ils à Rome ?

Lors d’un séjour à Venise, j’ai fait une excursion à Ravenne, indéniablement la capitale mondiale de la mosaïque. Séduite, j’ai suivi un stage d’initiation au mois d’août, et cela a été une révélation ! Certes, il existe des stages en France, mais à Ravenne, il y a la mer, la cuisine italienne et les plus belles mosaïques.

Pour être plus à l’aise avec l’enseignante et les autres stagiaires, je me suis lancée dans une formation tutorée en italien.

MonTuteur.fr s’est adapté à ma passion et me fait réviser entre autres les noms des matières et des couleurs des tesselles que j’admire tant.

Tous les chemins mènent-ils à Rome ?

Mon boss m’avait envoyé : « Grosse réunion Teams la semaine prochaine. Notre fournisseur italien rencontre toutes les agences de France. Mais attention, le responsable commercial qui va se connecter comprend un peu le français, mais préférerait que nous nous présentions en italien. ». Je suivais déjà des cours d’italien, mais là, paniqué, je contacte mon tuteur immédiatement.

On annule les programmes classiques des deux prochains cours pour nous concentrer sur la réunion. Au programme : des phrases complètes, du vocabulaire, et surtout un peu plus d’assurance.

Le jour J, j’interviens en italien et je vois tout de suite au sourire du boss que cela a fait son effet.